Port

Vous êtes ici

Le Finistère vu par... Jean Galfione

Jean Galfione sur son bateau

« On n’apprivoise jamais la mer. »

Il a fait le tour du monde, de stades en stades, pour défendre les couleurs du saut à la perche français. Aujourd’hui, c’est sur la mer que l’ancien champion olympique Jean Galfione s’épanouit. Pour devenir skipper, le sportif a pris le risque de tout recommencer à zéro. Mais pas n’importe où. S’installer dans le Finistère était pour lui une évidence.

Du saut à la perche au bateau, comment s’est passée votre reconversion ?

J’ai arrêté ma carrière de saut à la perche en 2005. Mais dès 2004, des copains m’ont embarqué en régate. J’ai pu participer à la coupe de l’America. On peut dire que j’ai fait mon apprentissage de la voile en formule 1. J’ai tout appris en accéléré. À l’époque je n’avais pas de plan de carrière. Et puis, j’ai eu envie d’aller plus loin. J’habite tout près du centre d’entraînement Pôle Finistère Course au large de Port-La-Forêt. C’est ce qui m’a décidé.

Intégrer ce Pôle, cela signifie quoi pour vous ?

J’ai la chance de rencontrer plein de navigateurs de talent : François Gabart, Sébastien Josse, Michel Desjoyeaux, Roland Jourdain, etc. Ils me donnent des conseils. On échange beaucoup sur les pontons techniques. Naviguer avec eux m’aide à comprendre les bons gestes. On n’apprivoise jamais la mer. Par contre, on apprend à agir correctement, à garder son sang-froid dans les situations extrêmes.

Jean Galfione en Finistère

Votre carrière de perchiste de haut niveau vous a-t-elle aidé ?

Cela m’a ouvert des portes, c’est sûr. Au début, les partenaires étaient curieux de me rencontrer. Mais tous relevaient mon manque d’expérience. J’ai été patient. Il faut accepter de repartir à zéro et de ne plus être une référence de la discipline. En voile, les sensations sont extrêmement fortes. Mais c’est aussi très dur. Grâce à mon expérience de perchiste, je sais que l’échec fait partie du sport, qu’il ne faut pas s’arrêter là. Pour 2016, je me lance dans un nouveau projet Diam 24. Et je continue mon projet Class 40. Je vais changer de bateau et participer à plusieurs régates. Le but ultime de tout ça, c’est la Route du Rhum en 2018.

Quel lien entretenez-vous avec le Finistère ?

La famille de ma mère est finistérienne. On venait toujours en vacances dans le pays Bigouden. Forcément, je suis très attaché à la région. C’est un vrai choix de vie de m’installer ici. Je m’y sens chez moi. Je suis toujours triste de partir ; et toujours content de revenir. J’ai voyagé dans beaucoup de pays, sur tous les continents. Je mesure à quel point cet endroit est extraordinaire. J’aime cette côte qui peut changer d’aspect dix fois dans la journée. Même quand il pleut, les paysages valent le coup. Ce n’est pas pour rien que les plus belles photos de tempêtes sont faites ici.

Moi qui suis sensible à la nature, j’aime aussi particulièrement nos plages de sable blanc. Dans les terres également, les paysages sont sublimes, comme dans les Monts d’Arrée. Le Finistère est un pays de contrastes. Pour ma part, j’habite un lieu isolé, mais à seulement 20 minutes de Quimper, où il y a tout. Et puis, j’aime la culture bretonne et l’authenticité des gens d’ici. On sent beaucoup de solidarité. Pour moi, c’est le plus bel endroit au monde.

Pour suivre jean galfione
> www.facebook.com/jeangalfioneofficiel/

Le Pôle Course au large de Port-la-Forêt

Les plus grands navigateurs s'entraînent à la Forêt-Fouesnant. Nombre d'entre eux comme Armel Le Cléac'h, Jérémie Beyou ou Jean Le Cam participent en ce moment même au Vendée Globe. Retrouvez leurs coups de coeur finistériens et leurs interviews eclusives dans notre webzine.

J'y vais

Réservez vos vacances



Parcs à thème, balades nature, festivals, croisière, stages de voile... faites votre choix et réservez vos loisirs en ligne.

Réservez

Découvrez aussi...

Quatre saisons en Finistère
Randonnées en Finistère
Finistère d'exception

Ça discute par ici !

FacebookTwitterInstagramPinterestPeriscopeSnapchatTumblrYoutube

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus ok